Sélectionner une page

Les différents procédés de conservation

Les produits en conserve présentent l’avantage de pouvoir être stockés longtemps mais le traitement thermique qu’ils subissent en altère les antioxydants et bon nombre de vitamines. Les qualités gustatives (saveurs, texture) et nutritionnelles s’en retrouvent elles aussi altérées. Les ajouts d’additifs, et notamment de sel, qui sont le plus fréquemment utilisés pour optimiser la conservation, amplifient cette altération.

La surgélation, si elle s’applique à des produits très frais, est un procédé plus satisfaisant. Du point de vue gustatif et nutritionnel ce procédé est recommandé surtout pour certains légumes. Pour les produits élaborés le consommateur n’y retrouve pas toujours la texture et la saveur des aliments d’origine, du fait qu’ils subissent souvent eux aussi un ajout d’additifs. Par ailleurs, les produits surgelés exigent une conservation au grand froid et nécessitent donc une décongélation (lente de préférence) avant consommation.

 

Les avantages de la conservation sous vide

Le conditionnement sous vide est le procédé de conservation le plus récent. Il est le seul qui garantit pleinement la préservation de la fraîcheur des aliments. La seule condition, c’est que ces aliments soient cuisinés et conditionnés dans leur pleine fraîcheur. Pourquoi ?

Le conditionnement sous vide réduit la quantité d’air autour de la denrée alimentaire et donc l’action de l’oxygène sur celle-ci. Cela permet d’empêcher d’une part le développement des micro-organismes, dont la prolifération est une des causes de l’altération du produit, et d’autre part les réactions d’oxydation également à l’origine de dégradations du produit (Source).

Le conditionnement sous vide garantit donc la préservation de toutes les qualités nutritionnelles et gustatives des aliments utilisés pour les recettes Boc d’Oc (aucun additif, aucun conservateur, ni sel ni sucre ajouté à des fins de conservation).

La pleine fraîcheur des plats cuisinés Boc d’Oc est garantie par des recettes qui évoluent au fil des saisons et des productions locales de l’Hérault et d’Occitanie.

Cet impératif de fraîcheur rejoint un engagement éthique dans l’économie locale et solidaire. Boc d’Oc privilégie résolument son approvisionnement en circuit court et l’agriculture vivrière raisonnée ou bio.

La préoccupation d’une cuisine diététique rejoint elle aussi cet impératif de fraîcheur consacrée dans des recettes savoureuses et authentiques (pas de matière grasse ajoutée, juste un soupçon d’huile d’olive).

 

Une fraîcheur garantie par une DLC rigoureuse

La fraîcheur des recettes Boc d’Oc est préservée comme pour toutes les denrées conditionnées sous vide à une température comprise entre 0°C et 4°C. Une DLC (Date limite de consommation) issue d’une agrémentation sanitaire rigoureuse en certifie la durée.

A condition bien sûr que cette température de conservation soit rigoureusement conservée, il est intéressant de savoir que pour un produit conditionné sous vide, la DLC peut être dépassée sans danger de 3 à 4 jours (Source).

 

Le mariage de la fraîcheur et du zéro déchet

Tous les plats cuisinés Boc d’Oc sont conditionnés dans des bocaux en verre. Les recettes ainsi conditionnées ne peuvent ainsi subir aucune altération liée à leur emballage.

En partenariat avec le consommateur, Boc d’OC inscrit son activité dans le circuit éco-responsable du zéro déchet : tous les bocaux sont consignés et réutilisables (couvercle et joint compris).

Bienvenue chez Boc d'Oc ! -15% sur votre première commande avec le code : PREMIERE